La viticulture tunisienne

La Tunisie est un pays doté d’une histoire et d’une civilisation liés à la vigne et au vin depuis plusieurs millénaires. Déjà, l’art de cultiver la vigne y date de l’Antiquité. La vigne et le vin sont en effet une partie du patrimoine culturel local.

Historiquement, les premières plantations de la vigne datent de la période punique. Néanmoins, ce sont les carthaginois qui ont indubitablement amélioré les vignobles tunisiens via une approche scientifique de la viticulture. Erudit Carthaginois et célèbre enfant du pays, Magon entre dans la postérité en rédigeant son célébrissime traité d’agronomie où il consigna les pratiques vitivinicoles encore appliquées de nos jours.
001Des mosaïques antiques représentent le déchaussage et le sarclage de la vigne, le foulage du raisin et le culte voué à la vigne et au vin est encore visible dans les principaux musées du pays. À ne citer ici que la magnifique mosaïque de Bacchus, dieu du vin, qui trône au musée de Sousse.

Ainsi, Carthage qui était le grenier de Rome fut aussi son cellier.
Les vins tunisiens étaient exportés dans quasiment tous les territoires bordant la Méditerranée. Cinq siècles avant l’ère chrétienne, dit-on, les vins de la colline de Byrsa, à Carthage, étaient déjà célèbres et plus prisés par les Romains que les vins italiens.
Cette histoire d’amour entre les Carthaginois et le vin s’est perpétuée, et le vin tunisien continue à revendiquer sa qualité, que le soleil, le sol et les traditions tunisiennes lui ont conférée.

002La Tunisie comprend aujourd’hui de surprenants terroirs. Des terroirs viticoles considérés comme des plus grands de la méditerranée. Ce n’est pas un hasard si de très grands vins y sont aujourd’hui produits avec une qualité et une quintessence originale. A grands vins, grands terroirs. Des terroirs à la qualité irréprochable absolument adaptés à la culture de la vigne et à la production de vins originaux faisant toute leur distinction. La force du secteur réside dans ce terroir sain associé à un savoir-faire inégalé et un vignoble constamment renouvelé. S’y ajoutant, un climat adapté, un ensoleillement bénéfique et l’adoption de technologies de pointe.

Depuis le début des années 1990, le secteur viticole s’est marqué par une profonde mutation qui est essentiellement caractérisée par la modernisation de l’appareil productif et des procédés de production d’une part et par l’impératif d’amélioration de la qualité.
Le renforcement de l’intervention des structures professionnelles et des services d’appui à l’agriculture s’est inscrit dans la logique de dynamisation de la compétitivité par la modernisation tant des modes et moyens d’exploitation que par l’incitation à l’investissement privé.
La Tunisie modernise aujourd’hui sa viticulture en partenariat avec des investisseurs étrangers venus de plusieurs pays européens. Il existe huit sociétés mixtes dont l’objet est la mise en valeur de domaines viticoles, trois sociétés tuniso-françaises, deux tuniso-allemandes, deux tuniso-italiennes et une tuniso-autrichienne.

Ce n’est donc pas un hasard si la Tunisie, membre fondateur de l’Organisation (ex Office) International de la Vigne et du Vin ( OIV ), compte depuis plus de 20 ans, sept appellations d’origine contrôlée. 70 % des vins commercialisés sont d’Appellation d’Origine Contrôlée et 20 % reçoivent l’étiquette Premier Cru.

Aux concours internationaux de vin (vinalies Paris, Monde sélection -Bruxelles, Challenge des vins- Paris, Bacchus Madrid, etc), les vins tunisiens décrochent l

Les vins tunisiens continuent leur épopée et leur traversée de la méditerranée dans les « cales des navires » est loin d’être terminée. Toujours demandé sur le marché international, le vin tunisien s’exporte bien. Alliant modernité et typicité méditerranéenne, c’est un vin qui s’associe à tous les mets et types de cuisine.
Le Maroc et la France sont les deux principaux importateurs de vin tunisien, certaines quantités étant également exportées vers la Belgique, le Canada, la Chine, l’Allemagne, la Suisse, les États-Unis, et certains pays d’Europe de l’Est et d’Asie.  La Russie est le premier importateur de vin en vrac.

Dernière mise à jour : ( 20-11-2008 )

Laisser un commentaire

GIFruits

2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène 1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206