Morocco-Becomes-Third-Biggest-Exporter-of-Mandarins0

admin0 . Publié dans Actualités, Actualités:Agrumes 39 Aucun commentaire

Le Maroc devient le troisième exportateur de mandarines

Le Maroc devient le troisième exportateur de mandarines

Le Maroc est devenu le troisième exportateur mondial de mandarines, selon l’Association des producteurs d’agrumes d’Afrique du Sud (CGA).

Le rapport prend en considération la moyenne annuelle des exportations entre 2015 et 2020 ainsi que les données prévisionnelles pour 2021 lors de ses prévisions. Au cours de cette période, le Maroc a exporté en moyenne plus de 508 000 tonnes de mandarines par an, ce qui le positionne comme l’un des plus gros exportateurs d’agrumes.

La Turquie a dépassé la Chine pour devenir le premier exportateur de mandarines, avec une moyenne annuelle de 759 000 tonnes, tandis que le pays d’Asie de l’Est atteint en moyenne 644 000 tonnes par an. Le Maroc, comme indiqué, a pris la troisième place, suivi de l’Afrique du Sud avec son exportation annuelle moyenne de mandarines de 294 000 tonnes. En cinquième position se tenait l’Union européenne, avec des exportations annuelles moyennes de 98 000 tonnes de mandarines.

En termes de production, la Chine a tenu sa place de premier producteur, avec une récolte annuelle moyenne de 21,68 millions de tonnes de mandarines. L’Union européenne arrive en deuxième position, avec une production annuelle moyenne de 3,10 millions de tonnes, la Turquie en troisième position avec 1,45 million de tonnes, tandis que le Maroc produit en moyenne 1,17 million de tonnes d’agrumes. À la cinquième place viennent les États-Unis, produisant 875 000 tonnes par an.

Cette récente évolution vient comme un soulagement, suite à une pénurie de mandarines au Maroc en 2019. Le Comité technique de l’Association des producteurs d’agrumes a noté que la production d’agrumes a considérablement diminué, ce qui a eu un impact négatif sur la campagne d’exportation d’agrumes 2018-2019. Cela a conduit à une baisse significative des exportations d’agrumes.

Malgré une prédiction pour un niveau record de production de mandarines sur la saison 2018-2019, elle s’est en effet caractérisée par une baisse de 50% de la production d’agrumes en moyenne, et une baisse de 75% dans des régions comme le Souss-Massa. Les professionnels de terrain ont estimé une perte d’exportation de 2 milliards de dirhams (220 millions de dollars).

Source: https://www.moroccoworldnews.com/

Laisser un commentaire

Etude de marché à l’international pour la filière Grenade

GIFruits


2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène
1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206
mail: gifruit@gifruit.nat.tn