AgrumesEspagne

admin0 . Publié dans Actualités, Actualités:Agrumes 26 Aucun commentaire

La campagne d’agrumes progresse lentement en Andalousie, mais avec de bons prix à l’origine

La campagne d’agrumes progresse lentement en Andalousie, mais avec de bons prix à l’origine

La campagne d’agrumes d’Andalousie progresse lentement, avec un retard de «jusqu’à un mois et demi par rapport à l’année précédente», explique Manuel Altava, vice-président d’Asaja Sevilla. Cependant, les prix à l’origine sont bons. En effet, avec environ 30% de la récolte d’agrumes encore à faire en Andalousie, et avec la moitié des oranges de cette deuxième partie de la campagne encore sur l’arbre, les producteurs qualifient déjà cette saison de «bonne».

La qualité des fruits et les bons prix ont marqué la première partie de la campagne, et cela vaut également maintenant pour les variétés plus tardives, avec des prix atteignant jusqu’à 0,50 euro / kilo pour la variété Valencia Late entre février et mars. Selon Manuel, la raison de ces prix est « la crainte d’une éventuelle pénurie de fruits dans les prochains mois ».

D’une manière générale, il semble y avoir un approvisionnement en fruits un peu plus faible dans cette deuxième partie de la saison que prévu initialement, principalement en raison de l’instabilité climatique et d’une production élevée lors de la récolte précédente. Par conséquent, il est très probable que les chiffres de production finaux de l’Andalousie soient légèrement inférieurs aux prévisions.

La menace égyptienne
Cependant, les producteurs andalous ont manifesté leur inquiétude face à la pression de la concurrence égyptienne, en particulier dans cette deuxième partie de la campagne. «Au cours des trois dernières années, il a en fait réussi à surpasser l’Espagne en ce qui concerne l’offre d’oranges tardives de Valence, qui arrivent sur le marché européen un mois et demi plus tôt et à des prix bien inférieurs, car elles ne sont pas soumises aux normes environnementales de celles produites en Espagne », déclare Manuel.

Les chiffres officiels confirment l’augmentation des importations égyptiennes d’agrumes. En 2020, l’Union européenne a importé 284 936 tonnes d’agrumes de ce pays; 28,5% de plus qu’en 2019 (221781 tonnes). En ce qui concerne uniquement les oranges, de septembre 2020 à février 2021, l’Europe a importé un total de 55 264 tonnes d’Egypte; 16,5% de plus qu’à la même période de la saison précédente.

Après l’Égypte, l’Afrique du Sud et la Turquie sont celles qui enregistrent le plus de croissance en tant que fournisseurs de ces fruits, avec respectivement 26,4% de plus et 22,4% de plus que l’année précédente.

 Source: https://www.freshplaza.com/ d’après sevilla.abc.es

 

Laisser un commentaire

Etude de marché à l’international pour la filière Grenade

GIFruits


2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène
1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206
mail: gifruit@gifruit.nat.tn