fretaerien

admin0 . Publié dans Actualités, Atualités: Général 122

La récupération du fret aérien se poursuit

La récupération du fret aérien se poursuit

La reprise du fret aérien se poursuit – bien qu’à un rythme plus lent – en octobre, selon l’IATA

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié aujourd’hui (7 décembre) des données d’octobre pour les marchés mondiaux du fret aérien montrant que la demande de fret aérien a continué de s’améliorer, mais à un rythme plus lent que le mois précédent et reste en deçà des niveaux de l’année précédente.

La demande mondiale, mesurée en tonnes-kilomètres de fret (CTK), était de 6,2% inférieure aux niveaux de l’année précédente en octobre (-7,5% pour les opérations internationales), a indiqué l’IATA. Il s’agit d’une amélioration par rapport à la baisse de 7,8% d’une année sur l’autre enregistrée en septembre. Cependant, le rythme de la reprise en octobre a été plus lent qu’en septembre, la demande mensuelle augmentant de 4,1% (1,1% pour l’international).
La capacité mondiale, mesurée en tonnes-kilomètres de fret disponibles (ACTK), a diminué de 22,6% en octobre (24,8% pour les opérations internationales) par rapport à l’année précédente. C’est près de quatre fois plus important que la contraction de la demande, ce qui indique une crise persistante et sévère de la capacité.

De fortes variations régionales se poursuivent, les transporteurs nord-américains et africains rapportant des gains de demande d’une année sur l’autre (+6,2% et +2,2% respectivement), tandis que toutes les autres régions sont restées en territoire négatif par rapport à un an plus tôt, a déclaré l’IATA.
L’amélioration des performances est alignée sur les améliorations des principaux indicateurs économiques, a déclaré l’IATA. Il s’agit notamment de:
La composante des nouvelles commandes à l’exportation de l’indice des directeurs d’achat (PMI) dans le secteur manufacturier est restée au-dessus de la barre des 50 pour le deuxième mois consécutif. Les résultats supérieurs à 50 indiquent une croissance économique. Il s’agit d’une évolution significative car le PMI était en territoire de croissance négative de mi-2018 à août 2020;
Selon l’Organisation mondiale du commerce, le commerce mondial des marchandises a continué de progresser à la hausse ces derniers mois. La hausse ne sera pas suffisante pour éviter une baisse de 9,2% en année pleine par rapport à 2019. Une grande partie de ce terrain sera cependant regagnée en 2021 avec une croissance annuelle de 7,2% prévue;
Le PMI composite mondial qui reflète les changements dans la production mondiale, l’emploi, les nouvelles affaires, les arriérés et les prix, indique que la reprise économique se poursuivra au quatrième trimestre 2020 malgré une résurgence du virus Covid-19 sur de nombreux marchés.

Commentant les dernières données, le directeur général et PDG de l’IATA, Alexandre de Juniac, a déclaré: «La demande de fret aérien revient – une tendance que nous voyons se poursuivre au quatrième trimestre. Le plus gros problème du fret aérien est le manque de capacité car une grande partie de la flotte de passagers reste clouée au sol.

« La fin de l’année est toujours la haute saison pour le fret aérien. Cela sera probablement exagéré avec les acheteurs qui dépendent du commerce électronique – dont 80% sont livrés par voie aérienne. La réduction de la capacité de l’avion au sol sera donc particulièrement difficile en les derniers mois de 2020. Et la situation deviendra encore plus critique alors que nous recherchons des capacités pour les livraisons imminentes de vaccins. »

Source : http://www.fruitnet.com/

Etude de marché à l’international pour la filière Grenade

GIFruits

2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène 1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206