COVIDEMBALLAGE0

admin0 . Publié dans Actualités, Atualités: Général 89

Tendances en matière d’emballage avant, pendant et après la pandémie du Covid-19

Tendances en matière d’emballage avant, pendant et après la pandémie

L’emballage est un sujet qui a retenu beaucoup l’attention ces dernières années. Il y a quelques mois, l’accent mis sur l’emballage durable était primordial pour beaucoup d’industriels du secteur, mais lorsque la pandémie a frappé, un changement majeur a été observé: une préférence des consommateurs pour les produits emballés. Lforum ouverts virtuel de la PMA* de cette semaine s’est concentrée sur l’emballage durable: les tendances que nous observions avant la pandémie, le changement de la demande depuis le début de la pandémie et à quoi s’attendre à l’avenir.

COVIDEMBALLAGE

À gauche: l’emballage 100% recyclable de Lakeside Produce; 

À droite: le sac de produits 100% compostable du Giro Pack.

Équilibrer les aspects durables et pratiques

Le terme générique de «durable» couvre beaucoupde choses. Pour les entreprises qui souhaitent passer à un emballage plus durable, de nombreuses recherches et décisions sont nécessaires. Généralement, ils doivent décider quels aspects sont les plus importants pour eux: fonctionnalité, prix et quel aspect de la durabilité ils souhaitent intégrer. De nos jours, en plus des options pour les emballages recyclables, il existe également des options d’emballage qui sont compostables à la maison ou compostables industriels. La principale différence entre ces deux est à quelle température l’emballage commence à se dégrader en ses composants primaires: pour le compostage industriel, ces niveaux de température sont beaucoup plus élevés que pour le compostage domestique.

Selon les panélistes, les deux principales filières qui ont vraiment fait pression pour une durabilité accrue de l’emballage sont la culture des baies et celle des serres. Lors du passage à un emballage durable, il est important de trouver le bon équilibre entre la réduction du plastique et le besoin de sécurité et de qualité des produits. Cela se fait en étroite collaboration avec le fabricant d’emballages et en établissant une base de besoins: de quoi le produit a-t-il besoin pour maintenir sa sécurité et sa qualité, et comment cela peut-il être réalisé de manière plus durable?

Un aspect important qui a été discuté a été celui des plastiques à usage unique, et la question de savoir s’ils peuvent être complètement éliminés à l’avenir. Les panélistes ont convenu que l’élimination complète n’est probablement pas une option de sitôt, mais plutôt que les plastiques à usage unique doivent faire partie de la solution globale. La compostabilité fait partie de cette solution, tout comme la recyclabilité, tout comme les biopolymères, et dans certains cas, le plastique à usage unique peut également en faire partie. Lorsque l’élimination du plastique à usage unique n’est pas une option, il est important d’examiner comment la quantité de plastique utilisée peut être réduite et incorporée dans une solution globale.

Préférence pour les produits emballés pendant la pandémie

Alors que plusieurs organisations de santé nationales et internationales ont assuré aux consommateurs que le coronavirus ne peut pas se propager par les aliments, tout au long de la pandémie, nous avons vu que les consommateurs préfèrent les produits emballés aux produits en vrac nus. Cette tendance est également confirmée par les panélistes qui ont vécu cette expérience de première main.

L’une des nouvelles tendances issues de la pandémie en ce qui concerne les emballages est celle des options «à emporter». Les consommateurs faisant leurs achats moins souvent et essayant de terminer leurs trajets d’épicerie le plus rapidement possible afin de limiter l’exposition possible au virus, les détaillants recherchent des options qui rendent les courses des consommateurs plus faciles, plus efficaces et plus pratiques. L’un des changements d’emballage apportés pour refléter cela est celui de l’anse, qui est ajoutée aux sachets, ce qui facilite la saisie rapide par les clients.

Dans l’ensemble, la demande d’emballages de vente au détail a augmenté en raison de la pandémie, tandis que la restauration a diminué au cours des premières semaines. Les panélistes conviennent qu’actuellement, la vente au détail et la restauration commencent à se stabiliser.

Aller de l’avant: mesures à prendre et tendances à suivre

Bien que l’accent mis sur les emballages durables ait été légèrement suspendu au cours des derniers mois en raison de la pandémie, on s’attend globalement à ce que la tendance se maintienne. Les plus grandes tendances à surveiller sont les plastiques et sacs compostables, ainsi que les plateaux en fibres et fermetures supérieures n papier. Les solutions d’emballage durable sont de plus en plus fondées sur la science et l’innovation est constante. Il est important de garder à l’esprit que le meilleur type d’emballage durable dépend du produit lui-même, de ce qui fonctionnera le mieux pour le producteur et l’emballeur, ainsi que des messages marketing qui sont diffusés avec l’emballage.

Enfin, l’éducation sur l’emballage durable, le recyclage et le compostage est très importante. Éducation pour les professionnels et pour les consommateurs: les producteurs et les emballeurs doivent comprendre les différentes options qui s’offrent à eux et quelles options fonctionneront le mieux pour ce qu’ils cherchent à faire. Quand ils comprennent cela, ils doivent communiquer clairement aux consommateurs la valeur supplémentaire que cet emballage leur apporte et comment éventuellement le recycler. L’emballage durable a un prix, mais les observations générales sont que le consommateur d’aujourd’hui ne craint pas de payer un supplément pour un emballage durable tant qu’il comprend ce qu’il paie et comment il contribue à protéger l’environnement.

: La Produce Marketing Association : une organisation commerciale représentant des entreprises de tous les segments de la chaîne d’approvisionnement mondiale de produits frais et floraux. PMA aide les membres à se développer en fournissant des connexions qui élargissent les opportunités commerciales et augmentent les ventes et la consommation

Source : 

GIFruits

2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène 1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206