agrumes afrique du sud

admin1 . Publié dans Actualités, Actualités:Agrumes 65 Aucun commentaire

Faibles stocks et prix élevés pour le marché européen des agrumes

Le coronavirus rend difficile le début de la saison des agrumes en Afrique du Sud. «D’une part, la récolte n’est pas mauvaise, loin de là. Il y a cependant des différences en ce qui concerne les variétés et les zones de production. D’autre part, les stations de conditionnement doivent respecter les règles de distanciation sociale. Cela signifie que presque toutes ne peuvent pas atteindre la capacité habituelle. Des équipes supplémentaires ont été ajoutées, mais elles travaillent presque toutes en dessous de leur capacité. Cela va certainement rendre les choses difficiles dans les semaines à venir », selon Eddy Kreukniet d’Exsa Europe aux Pays-Bas.

«La disponibilité des conteneurs reste également un gros problème, qui touche tous les ports. Ce problème est en partie résolu par l’utilisation de navires conventionnels. Mais ceux-ci ne font pas tous escale dans tous les ports. Cela entraîne une augmentation des coûts du fret intérieur. Il s’agit d’un problème mondial. L’imprévisibilité de notre secteur commercial est généralement devenue plus extrême que d’habitude ».

« En même temps, il existe une demande saine pour les agrumes en Europe. La demande était déjà élevée ces dernières semaines. Les autres années, l’offre provenait d’autres pays. Par exemple, des oranges et des mandarines d’Égypte. Ou encore des mandarines du Maroc et d’Israël. Mais ces pays n’ont pratiquement plus rien en route. Les stocks sont donc faibles. Les agrumes d’outre-mer en provenance d’Afrique du Sud, du Pérou et d’Argentine sont très bien accueillis sur le marché européen. Les prix sont à un bon niveau. Les oranges sont 30/40 % plus chères que l’année dernière. Et les prix des mandarines sont environ 10/20 % plus élevés », déclare Eddy.

Eddy n’est pas surpris que les agrumes soient en tête des d’achats des gens en temps de crise. « On voit cela dans une saison de grippe générale. Les oranges et les mandarines sont en tête des préoccupations des gens lorsqu’il s’agit de manger plus sainement. Je trouve inhabituel que les produits les plus luxueux semblent être en difficulté. Je n’ose pas dire si cette demande va bientôt se redresser. Mais, la demande de produits de base est bonne ».

Source : https://www.freshplaza.fr/article/9209905/faibles-stocks-et-prix-eleves-pour-le-marche-europeen-des-agrumes/

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

GIFruits

2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène 1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206