agrumesMaroc

mouna . Publié dans Actualités:Agrumes 57 Aucun commentaire

Le Maroc fait face à une saison des agrumes difficile

La saison a été difficile pour les agrumes marocains.

« Il y a eu une pénurie générale d’agrumes en provenance du Maroc – il y a une baisse d’environ 75 % du volume par rapport à l’année dernière », déclare Michel Matouk de Cherry Hill, World Fresh Produce basée au New Jersey, qui fait venir des citrons, des pamplemousses, des clémentines et des oranges du Maroc en Amérique du Nord. Le manque de production en provenance du Maroc est dû à plusieurs facteurs. « Tout d’abord, il y a eu un manque d’eau. Ensuite, la température était plus élevée que d’habitude. Mais le facteur principal de la baisse de volume est la saison de l’année dernière car il y a eu une surproduction de 30 à 35 % et les producteurs n’ont pas pu cueillir l’augmentation de volume des arbres assez rapidement pour éviter des problèmes lors de la récolte de cette année. Cela a créé un choc pour les arbres et la conséquence est donc une baisse des fruits de gros calibre ». Il ajoute que cette situation a particulièrement touché les clémentines et les oranges.

La Californie vient s’ajouter à cette saison difficile pour les importations d’agrumes. L’État a connu une offre d’agrumes abondante et le manque d’exportation de fruits californiens à la suite du Coronavirus a affecté le commerce en Asie du Sud-Est en laissant plus de fruits sur le marché intérieur et en créant une pression à la baisse sur les prix. Les clients nationaux paient 8 à 12 dollars sur les navettes nationales en provenance de Californie, ce qui a créé un environnement difficile pour les importations d’agrumes. World Fresh a limité les importations d’oranges cette saison pour cette même raison. « Connaître le marché mondial et prendre des décisions difficiles est essentiel pour gérer avec succès une entreprise d’importation nord-américaine et pour maximiser le rendement pour le producteur ».

Calibres
Les agrumes atteignent des tailles plus élevées, ainsi que les clémentines, notamment les Nadorcotts. « L’année dernière, nous avons atteint des pics de taille de 2, 3 et 4. Cette année, le pic de taille est de 1XX, 1X et 1 », explique M. Matouk. Il ajoute que l’absence de températures basses a également eu pour conséquence une moindre coloration des fruits.

La saison, qui a commencé avec 4 à 5 semaines de retard, semble se terminer 4 à 5 semaines plus tôt cette année et World Fresh attend de savoir quand la Californie mettra fin à sa saison. Selon M. Matouk, il semble maintenant que la Californie n’aura pas assez de fruits pour la mi-mai et c’est potentiellement un manque à gagner qui pourrait mettre en péril les activités du programme en Californie.

Tout cela signifie que la demande actuelle du marché se situe à des niveaux faibles à modérés et que les prix ont baissé de 2 à 3 dollars par rapport à l’année dernière.

https://www.freshplaza.fr/article/9200186/le-maroc-fait-face-a-une-saison-des-agrumes-difficile/

 

Laisser un commentaire

GIFruits

2, rue Badaï Ezzamen – Cité El Mahrajène 1082 Tunis - Tunisie
Tél : +216 71 787 721
Fax : +216 71 786 206